Recruter un « Community manager » ou « Gestionnaire de communauté » : Junior ou expérimenté ? Stagiaire ou en contrat ?

« Community Manager » , le mot est laché depuis quelques années et fait le buzz depuis que les réseaux sociaux se sont développés sur le web (depuis 2006 environ avec un gros développement de cette activité depuis 2010). Mais de quoi parle t’on ?

Une nouvelle fonction ou mission, qui se définie de mille et une manière différente.  Voir pour ce qui ne connaissent pas ce nouveau job la définition de wikipedia :  [Le gestionnaire de communauté, ou le Community Manager, est un nouveau métier qui a pour but d’animer et de fédérer pour une société ou une marque les échanges entre internautes utilisant les service web tel que les réseaux sociaux et de faire respecter les règles de bonne conduite au sein de cette communauté.]

Métier ou Mission ?

Veilleur , facilitateur, documentaliste, passionné du web  , on peut mettre beaucoup de monde derrière ce métier mais est ce un métier ou une mission ?     En tant que Community manager proche de la quarantaine avec plus de quinze ans d’expérience professionnelle dans le domaine de la formation , la veille et le web je serai tenté de dire que le communiy manager doit avoir une certaine expérience de la vie en entreprise pour bien faire son travail.  Un recul, une maturité, de l’expérience terrain et une excellente connaissance de l’entreprise sont indispensables pour bien en parler.

Or on imagine plutôt le Community management comme une mission ponctuelle (ça peut être le cas pour animer un événement) sans véritable lendemain. Les entreprises, pas très au fait , vont plutôt chercher à utiliser des stagiaires (c’est une bonne mission pour le stagiaire qui va ainsi découvrir l’entreprise en profondeur) mais que se passe t’il quand le stagiaire quitte l’entreprise ?  Bien souvent,  les comptes restent en « friche » jusqu’au prochain stagiaire et l’animation va s’en ressentir ainsi que l’image de l’entreprise.

Je pense personnellement qu’une animation au fil de l’eau est bien plus pertinente qu’une animation au « coup par coup », qui peut se révéler au contraire destructrice .

Donc le conseil que je souhaite faire passer : « entreprises : recrutez plutôt des Community managers sur de vrais emplois (à temps plein ou à temps partagé) plutôt qu’en stage.  Si vous souhaitez avoir un stagiaire , placez le plutôt sur du community management événementiel ou ponctuel, réservez votre communication et animation de communautés à une personne professionnelle qui verra la chose sur le long terme.

Mettre les mains dans le cambouis du web

On ne nait pas « community manager », on le devient par son expérience et par sa pratique quotidienne.  Si vous cherchez à recruter, privilégiez une personne avec de l’expérience dans le domaine, une personne qui a mis les mains dans le cambouis du web , qui sait de quoi elle parle et qui est passionnée.

Si vous cherchez à recruter un Community manager , posez vous les bonnes questions ou interrogez des community managers avec de l’expérience .

NB : derrière Tribus virtuelles se cache un « community manager » passionné n’hésitez pas à nous interroger sur notre mission.

Pour aller plus loin :

Vous pouvez également consulter la fiche métier de l’ APEC http://annuaire-metiers.cadres.apec.fr/metier/community-manager

Une vidéo intéressante expliquant le métier , une définition qui me convient bien :